La Grande-Bretagne veut accroître ses investissements dans le gaz nigérian

Paul Arkwright, l’ambassadeur de la Grande-Bretagne auprès du Nigéria a annoncé l’arrivée prochaine de nouveaux investissements britanniques dans le secteur pétrolier nigérian, notamment dans la réalisation de gazoduc, l’exploitation gazière et la production d’électricité. L’information a été relayée par Vanguard.

Selon le diplomate, la Grande-Bretagne est très intéressée par ce secteur et a noté que le Département britannique du commerce international est prêt à entrer en contact avec le gouvernement fédéral du Nigéria pour démarrer des pourparlers. Il a ensuite exhorté l’exécutif de la société publique nigériane du pétrole (NNPC) à organiser des « roadshows » pour sensibiliser davantage les investisseurs de son pays aux possibilités qu’offre le secteur.

« De nombreux investisseurs britanniques ont les moyens et sont prêts à invertir au Nigéria. », a-t-il affirmé. Toutefois, il a déploré que le processus d’obtention d’un visa nigérian en Grande-Bretagne pour les investisseurs, est compliqué et que les autorités nigérianes devraient faire des efforts pour la faciliter. 

Il faut dire que plusieurs entreprises britanniques sont présentes dans l’amont et l’aval gaziers nigérians.

La Grande-Bretagne rejoint ainsi la France qui souhaite multiplier ses investissements dans le pétrole nigérian mais les investisseurs disent être repoussés par l’ambiguïté du cadre juridique du secteur. 

Source: Investir au Cameroun